VEERE…2019 (Pays-Bas).(1)

Après une semaine de discussions et d’arrangements pour tous se caser dans les véhicules, et après avoir calmer Boussole qui rêvait de manger des moules de Zélande…. Nous voici partis pour la Hollande et le village bien joli et pittoresque de Veere à plus ou moins deux heures de route de notre quartier habituel.

Une arrivée sans encombre et un montage pas trop facile vu le manque de places dans le bivouac, mais comme on en a l’habitude on a vite fait de prendre ses aises. Montage de l’intendance et de l’auvent et des tentes à 7… pas facile et assez fatigant…. A ce sujet pour ceux qui ne s’en rendent pas bien compte, ce n’est pas parce que votre tente se trouve dans la camionnette, qu’elle sera montée et paillée à votre arrivée. Cela va devenir de la responsabilité personnelle, comme vos ustensiles de cuisine, sauf si arrangement avant départ. A bon entendeur……

La soirée se passe comme chaque fois entre les arrivées tardives, la visite des environs et les mangeurs de moules…. Pour cette fois. Nous acceptons avec grand plaisir et nous partageons notre intendance avec la 8° qui pour une fois est en nombre restreint.

Samedi matin, réveil des troupes, déjà bien difficile pour certains mais la Garde ne laisse rien paraitre. Le capi se rend à sa réunion d’état-major tout en néerlandais et en anglais, pas facile !

Pendant ce temps, la troupe s’habille complet même si la température de cette fin de mois d’aout grimpe allégrement au-dessus des 30 degrés. Une école du soldat à l’ombre de l’église, quelques explications régimentaires et tour de la bien jolie bourgade de VEERE. Diner, sieste et à 13h30 on débarque sur le bras de mer pour repousser du homard. Mais là, le champ de bataille ressemble à un timbre-poste ce qui nous empêche en partie de nous déployer avec le 2° chasseur comme on l’aurait souhaité.

Bataille trop courte, pas du tout excitante, on aura tiré 6 cartouches au total… Retour au bivouac, nettoyage des armes ou je découvre un fusil silex qui ressemble plus à une pioche rouillée qu’à une pétoire !!!  Pour tuer le temps visite de la petite cité pour certains, terrasse et collations mousseuses en terrasse pour d’autres et même baignade improvisée dans le bras de mer pour les plus téméraires.

A suivre….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s